"Et si on disait que..."

Au bac-à-sages, nous faisons confiance en l’être humain dès sa naissance et en ses nombreux talents!

Au delà d’une pédagogie, le bac-à-sages a pour voeux d’insuffler à chacun de ses membres un réel style de vie basé sur la nature, la créativité et la collaboration.

Puisant dans les théories de la pédagogie nouvelle et empruntant parfois à la méthode Montessori, Loris Malaguzzi et sa pédagogie Reggio Emilia parlait des « cent langages de l’enfant » comme autant de manières de l’enfant d’exprimer ses talents et compétences. Le bac-à-sages est convaincu que cette approche bienveillante et constructive ne doit pas s’appliquer uniquement aux enfants, mais est vision pour l’ensemble des relations humaines.

La Nature

Planter une graine, avec délicatesse, avec attention. L’arroser. Patienter. Voir un petit point vert, sortir de la terre. S’émerveiller. Le voir grandir, pour devenir une tige. Être impatient. S’ajoute une feuille, puis une seconde feuille. Sortir cette toute petite tige, frêle, et la repiquer dans un plus grand pot, pour lui donner l’environnement optimal et les soins pour qu’elle grandisse encore. Observer sa croissance, ou son dépérissement. Chercher, comprendre. Regarder pousser un petit fruit, vert. S’exciter. Goûter et recracher. Découvrir à travers les sens. Patienter. Voir le fruit virer au orange, puis au rouge. S’extasier. Ramasser le fruit. Se sentir fier ! Le toucher, l’amener à la cuisine, le sentir. Le goûter à nouveau. L’écouter. Partager. Echanger. Préparer. Attention, c’est chaud ! La sentez-vous, cette odeur de sauce tomate? Mhhh se dit Minihérisson!

Offrir du temps et de l’espace pour aller à la rencontre de tout ce qui nous entoure. Construit dans un cadre idéal, le bac-à-sages permet à chaque enfant de passer du temps à l’extérieur au quotidien, avec tous les bénéfices que cela leur apporte. Motricité, créativité, empathie, partage, santé, respect de notre Terre, vive la découverte ! Ruisseaux, tavernes de renards, vie des insectes, trace et bruits d’animaux, passage des saisons, cycle de la vie, tant d’apprentissage à portée de bottes !

La Créativité

« Ohé! Du bateau! » s’exclame Souris, du haut de sa chaise. « Bonjour Demoiselle! » lui répond Petitlapin « Voulez-vous monter dans mon navire? » Petitlapin, qui a entassé deux matelas et hissé un drap sur un balai grâce à une ficelle désigne fièrement son oeuvre. « Je vous promets d’éviter les pirates et les crocodiles! Nous partons pour les îles! »

L’enfant est curieux de nature, ce qui est une des bases de la créativité. Au bac-à-sages, nous entretenons cette curiosité à travers l’émerveillement. Les objets du quotidiens et les objets non déterminés (en opposition aux jouets, conçus spécialement pour le jeu des enfants), ont pour merveilleuse qualité de permettre à l’imagination de l’enfant de voguer librement et d’être créatif. L’expression des différents talents et compétences de chaque enfant est favorisée grâce à des approches pluridisciplinaires variées.

Curiosité/imagination/étonnement/

La Collaboration

Madame Coccinelle, la directrice administrative, note que la lessive devrait être terminée. Sur sa route, elle rencontre Petitlapin qui semble d’un bien mauvais poil… « Que se passe-t-il? » demande-t-elle. Petitlapin lui explique qu’il aurait aimé rester avec sa maman aujourd’hui. Alors Madame Coccinelle le rassure et lui propose: « Souhaites-tu venir m’aider à étendre la lessive? J’aurais beaucoup de plaisir à avoir un peu d’aide! » Petitlapin se lève aussitôt, tout enthousiaste, suivi très vite de Minihérisson.

Partager, s’entraider, échanger, communiquer, s’écouter, faire preuve de polyvalence, se respecter les uns les autres, mais aussi soi-même… Aux yeux du bac-à-sages, la collaboration englobe tout ceci. Nous prenons également  le temps d’intégrer les enfants dans les tâches quotidiennes, qui deviennent l’occasion de multiples développements. Dans notre société toujours plus individuelle et individualisée, cette collaboration est l’un des ciments pour qu’une collectivité se passe non seulement bien, mais que de belles et grandes choses en ressortent.

Partager, s’entre-aider, échanger, communiquer, s’écouter, se respecter les uns les autres, mais aussi soi-même… Aux yeux du bac-à-sages, la collaboration englobe tout ceci. Dans notre société toujours plus individuelle et individualisée, cette collaboration est l’un des ciments pour qu’une collectivité se passe non seulement bien, mais que de belles et grandes choses en ressortent.